Désencombrer, et si vous appeliez un.e home organiser ?

Un peu de bazar dans notre maison, c’est normal, c’est de la vie. Mais quand on en arrive au stade de l’accumulation compulsive, un.e coach vous aidera à vous sentir mieux chez vous.

Pourquoi on garde tout (et même plus) ?

On a toutes et tous de (bonnes ou mauvaises) excuses pour justifier nos accumulations :

  • “C’est un cadeau, je l’ai reçu, je ne peux pas le jeter”
  • “Ça, c’est le premier bricolage de mon aîné, je le garde en souvenir
  • “Je n’ai pas le temps de trier” (temps ou envie?)
  • “J’ai l’espoir d’un jour rentrer dans ce jeans » (l’espoir fait vivre)
  • “Je pense que ça peut toujours servir” (comme dit votre mamy)
  • “C’est un bel objet qui vaut cher, je le garde” (alors que toutes vos étagères sont déjà couvertes de bibelots)
  • “Ah oui, ça c’est ma collection, on n’y touche pas” (entendu chez un chionosphérophile).

Et voilà comment des centaines d’objets s’accumulent dans nos maisons. Parfois jusqu’à atteindre un niveau pathologique, avec à son paroxysme le syndrome de Diogène.

Ça se soigne ?

Le fait de trop garder s’appelle la syllogomanie, la manie de l’accumulation compulsive. Ce n’est pas une maladie donc mais plutôt une manie.

Les étapes, avant de se soigner, sont les mêmes que pour arrêter toute mauvaise habitude :

  1. La prise de conscience. Le moment où l’on se dit “Là, vraiment, il faut que je fasse quelque chose !”
  2. L’envie de changer. On commence à y voir un avantage.
  3. La motivation à changer.

Après la réflexion, vient le passage à l’action. Pour se soigner, il n’y a pas 36 chemins :

  • Se prendre en main seul.e. C’est possible. Il y a pléthore de solutions dans des livres (et pas que celui de Marie Kondo), des tutoriels, des sites Internet, des conférences…
  • Demander l’aider d’ un.e home organiser.

Un.e home organiser, votre « coach de maison »

Un nouveau métier home organiser ? Pas tant que ça. Il est né il y a plus de 20 ans aux States. Tiens, tiens, nos amis Américains auraient-ils des problèmes de surconsommation ? L’engouement récent du livre de Marie Kondo (la magie du rangement) a donné un coup de boost à ce métier.

Son objectif (en résumé): vous aider à faire le tri. Car ranger, du point de vue de votre coach, ce n’est pas déplacer les objets, mais désencombrer. Votre grand chantier de tri commencera par apprendre à jeter, à donner ou vendre vos objets. Pourquoi ? Pour vous sentir mieux dans votre intérieur et…votre intériorité.

Car, l’encombrement serait, parait-il, la pointe émergée d’un iceberg qui cache autre chose : dépression, ennui, attachement excessif au passé, agenda trop rempli ou…répétition d’un comportement hérité de l’entourage familial. Le coach de maison se transforme souvent en coach de vie : après son passage, le client retrouve une nouvelle maison et une nouvelle vie.

Fausses idées sur les home organisers

Quelques peurs…injustifiées qui peuvent freiner l’appel à un.e home organiser :

  • Un.e coach va m’obliger à devenir minimalistes;
  • Il ou elle va m’appliquer des vieilles recettes toutes faites;
  • Il ou elle va me culpabiliser d’avoir laisser mon intérieur dans cet état.

Peurs infondées car le coaching n’est pas là pour vous obliger à vivre avec 3 cuillères et 2 pantalons. Un.e coach cherchera ce qui vous convient, afin que les résultats de son passage perdurent.

Découvrez les approches de différent·es coaches pour trouver celle qui vous convient. Notre équipe d’Usitoo a déjà eu la chance de croiser la route de plusieurs coachs : Elizabeth Escobar Puerta (Wellbeingorganized), Nathalie Crahay (Range ta vie) et Patricia Vanham (Ouste).

Changer d’optique : simplifiez et achetez moins

Le rangement, une thérapie ? Cela y ressemble, puisqu’il s’agit notamment de dire adieu au passé, de lâcher prise, de simplifier sa vie… Le philosophe Henri Bergson le disait très justement : “L’homme devrait mettre autant d’ardeur à simplifier sa vie qu’il en met à la compliquer”.

Alors, pour désencombrer et ne plus devoir jeter, on commencerait par moins acheter ? On simplifie sa vie, son intérieur et… on loue les objets dont on a besoin au moment où on en a besoin.

Usitoo adore quand vous faites le vide. Particulièrement attiré par vos équipements qui traînent et dont vous ne vous servez qu’une fois. Par exemple : vos électroménagers, équipements de camping et de sport. A déposer chez Usitoo soit en don soit en échange d’Usi-points (si vous devenez coopérateur).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *